Affichage environnemental, pour une consommation responsable

Avec ce projet d’envergure démarré en 2009, Decathlon affiche sa volonté d’informer les clients des performances environnementales de ses produits. En communiquant ces informations en toute transparence, nous leur permettons d’intégrer ce critère lors de leurs achats, et encourageons ainsi une consommation responsable.

L'affichage environnemental chez Decathlon
Qu’est-ce que l’affichage environnemental?

Définition

L’affichage environnemental désigne toutes les formes d’information apportées au public sur l’impact environnemental relatif à un produit ou un service.
Cette démarche peut être représentée par une étiquette, un texte, un logo ou un pictogramme.

L’objectif de cette démarche volontaire est triple:

  • Amener les collaborateurs à travailler sur la réduction des impacts environnementaux de leurs produits et services par une démarche d’éco-conception.
  • Diffuser en magasin et en ligne, dans tous les pays, une information permettant aux clients d’intégrer cette donnée à leurs critères d’achat.
  • Promouvoir cet affichage en écrivant et partageant nos méthodologies avec d’autres acteurs du secteur et des pouvoirs publics

 

ABCDE : une nouvelle boussole

logoenvlabelling
Logo représentant la notation de A à E pour l’affichage environnemental

Chez Decathlon, nous avons fait le choix d’utiliser un pictogramme représentant une note allant de A à E. Ce format reprend des codes visuels déjà bien connus par le public car utilisés pour les produits électroménagers ou encore dans l’automobile.

Produits marque Passion vendus avec un affichage environnemental en quantité, sur internet ou en magasins
5,98%

Ces produits bénéficiaient d’un affichage de leurs performances, sur la saison automne-hiver 2015.

Un enjeu commercial

Plusieurs tests sont menés en 2015 pour juger de l’intérêt de nos clients pour cette démarche. Pendant la saison Automne/Hiver 2015, 264 fiches produits reprennent l’information sur le site decathlon.fr

71%

des Français considèrent que les acteurs du sport ont un rôle à jouer dans la protection de l’environnement.

Nos équipes réalisent également un test dans 5 magasins en France en région Rhône-Alpes sur certaines familles de produits, test qui renforce nos convictions et accentue notre ambition de déployer ces notes sur l’ensemble des produits de Decathlon.

Scheme Env labelling_FR
Schéma des étapes de calcul de l’impact environnemental, du composant jusqu’à la communication de la note environnementale sur internet.

A l’international aussi nous affichons les notes, via nos sites de vente en ligne. Nous constatons alors l’incompréhension de ce barème dans certains pays, des adaptations seront considérées pour adresser ces différences culturelles.
 
 

Un enjeu technique

Différents critères entrent en compte dans l’évaluation d’un produit

A partir de quelles informations sont calculées les valeurs ?

  • la base de données fournie par les bureaux d’études et organismes publics experts,
  • les données de conception que l’on obtient par le biais de données techniques produits (nomenclatures, durabilité, lieux de production…)

La base de données que nous utilisons a été créée par un bureau d’étude spécialisé, et nous la remplacerons en 2016 par la base de données publique appelée “Base IMPACTS®”, fournie par l’ADEME.

 

La participation des équipes des marques Passion et des procédés industriels

Le calcul environnemental est totalement intégré aux outils de développement de produits utilisés par nos ingénieurs, industrialisant ainsi la méthode d’évaluation dès la conception du produit.

Pour promouvoir cette démarche de notation, nous animons un réseau de collaborateurs motivés et passionnés sur le calcul, la qualité et la fiabilité des informations. Aujourd’hui notre priorité est de continuer à les former à la méthode de calcul et de modélisation des impacts de nos produits.

Raffaele Duby, chef de projet affichage environnemental et Marc Peyregne, chargé de mission environnement

Calculer l’impact des produits alimente en fait 3 démarches:

  • l’éco-conception,
  • l’affichage environnemental,
  • le bilan environnemental global de Decathlon.
33,8%

des ingénieurs sont formés et autonomes pour évaluer l’impact de leurs produits.

environmental-calculation______FR
Schéma qui montre en quoi le calcul environnemental alimente trois démarches environnementales du groupe Decathlon.

L’affichage environnemental influence nos choix tout au long du développement du produit.

Céline Charrier, Ingénieur Produit.
Copy of CCHARR27
Retour d’expérience sur l’affichage environnemental Céline Charrier, Ingénieur Produit au sein de la marque Quechua depuis 6 ans.
  • Comment intègres-tu cette démarche dans ton métier au quotidien?

    Chaque nouveau modèle de sac de couchage a été modélisé pour connaître sa performance environnementale, c’est-à-dire son impact sur l’environnement sur différents critères. Mon équipe et moi réfléchissons aux solutions d’éco-conception pour assurer un impact iso ou inférieur à celui de l’année précédente. Pour 2016, notre challenge est de créer une échelle de notation pour les matelas pour les intégrer au projet d’affichage.

  • Quel rôle joues-tu dans ce projet ?

    En tant qu’ingénieur produit, j’ai la mission d’évaluer l’ensemble des composants issus de mes produits (matelas et sacs de couchage). Cette évaluation est intégrée dans nos outils informatiques de conception et nous permet d’avoir une comparaison entre eux. Cela influence donc notre choix de matières et accessoires tout au long du développement du produit.

  • Quelle action phare as-tu menée en 2015 ?

    En 2015, nous avons pu valider l’utilisation de coton issu de l’agriculture biologique pour notre drap de sac de couchage et le top de gamme de notre sac de couchage camping. Ces produits sont nés d’une étroite collaboration entre nos équipes spécialistes du fil et notre fournisseur.

  • Comment qualifierais-tu l'affichage environnemental ?

    C’est pour moi une réelle opportunité pour préserver notre planète et notre qualité de vie pour tous, que l’on soit citoyen, utilisateur, concepteur ou fabricant ! Plutôt qu’une contrainte, j’y vois un vrai challenge pour toute l’équipe pour re-penser et re-concevoir nos produits. C’est un levier formidable pour booster l'innovation produit !

Les distributeurs s’engagent et expérimentent

En 2009 Decathlon a participé à une expérimentation sur l’évaluation environnementale des produits de grande consommation avec 10 autres enseignes de la grande distribution. Cette expérimentation a ensuite évolué pour devenir, en 2011, une expérimentation nationale française grâce au Ministère de l’écologie et à la motivation de 168 entreprises.

Decathlon continue d’anticiper les futures évolutions de consommation et poursuit l’aventure en participant depuis 2013 à une expérimentation européenne, avec d’autres distributeurs et fabricants.
L’objectif est d’écrire, tester et mettre en œuvre une méthodologie commune à tous les acteurs pour mesurer la performance environnementale d’un produit ou d’une organisation. Cela permettra la comparabilité des produits entre eux et le déploiement global de l’affichage environnemental.

Nos travaux en faveur de PEF (Product Environmental Footprint)

Il s’agit d’un projet « pilote » lancé par la Commission Européenne à laquelle Decathlon participe. Au sein de ce pilote, des collaborateurs sont impliqués sur l’écriture de la méthodologie pour la gamme T-shirts et interviennent en tant que partie-prenante pour le projet pilote sur la chaussure sans cuir.

Copy of Europeen Comission
Logo de la Commission Européenne avec laquelle nous collaborons.

C’est entre autre par le biais de notre participation au projet PEF que nos méthodes de calcul sont challengées auprès d’autres distributeurs mais aussi d’organismes certifiés ou reconnus comme l’ADEME ou encore à l’aide de Cabinets d’Etudes spécialisés dans le domaine.

Nous participons activement à la co-écriture de référentiels sur les méthodologies de calcul.