Éco-construire nos magasins

L’éco-construction représente un réel investissement pour Decathlon, qui se traduit dans le temps par d’importants bénéfices globaux : réduction des factures énergétiques, valorisation du patrimoine immobilier, meilleure intégration paysagère et amélioration du bien-être sonore, visuel et acoustique pour nos clients et nos collaborateurs.

La construction et l’exploitation de nos sites représentent 5% du volume des émissions de CO2 de Decathlon. C’est pourquoi les équipes recherchent l’efficacité environnementale dès la conception des bâtiments.

Decathlon travaille avec 4 certifications reconnues au niveau international :

  • LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) – Certification créée aux USA.
  • BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) – Certification créée en Grande-Bretagne.
  • HQE (Haute Qualité Environnementale) – Certification créée en France.
  • DNGB (Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen) – Certification créée en Allemagne.

Depuis 2010 en France, Decathlon place l’éco-construction comme un axe important de sa politique de développement durable, qui se concrétise par l’obtention d’une certification environnementale sur 100% de ses nouveaux sites en propriété (magasins et entrepôts).

 

Viser l’éco-construction de chaque nouveau site

Nombre de magasins certifiés Situation au 31/12/2015
51magasins vs 35 en 2014

soit 45,7% d’augmentation. Au total, 12,82% de nos m² d’aires de vente en propriété sont certifiés.

Les nouveaux bâtiments sont très innovants comparés aux bâtiments standard construits depuis vingt ans :

  • l’éclairage naturel en toiture modère les besoins d’éclairage artificiel.
  • la technologie d’éclairage LEDs réduit de 40% la consommation d’énergie par rapport à un équipement traditionnel.
  • la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) facilite le pilotage des équipements techniques et électroniques et le suivi des consommations en temps réel.
  • des panneaux photovoltaïques complètent le mix énergétique de certains sites.
  • l’intégration paysagère, particulièrement travaillée par les équipes, constitue une véritable rupture avec les magasins traditionnels.

L’intégration paysagère

L’intégration paysagère porte sur l’analyse locale du milieu végétal, de la biodiversité, du climat, et influence le choix des matériaux de construction pour une harmonisation optimale entre le bâtiment et son environnement.

En 2015 on compte 19 sites certifiés en France : 14 magasins, 3 sites logistiques et 2 sites de marque. En complément, un projet de modernisation est lancé pour 165 magasins non certifiés, notamment pour remplacer des appareils de production de chauffage, ventilation, climatisation, et d’éclairage par des systèmes à haute performance énergétique ; et pour les équiper d’un système informatique de GTB.

  • Magasin Décathlon de Niort.
    Photo du magasin Decathlon de Niort en France, avec une démarche d’éco-construction et une intégration paysagère du bâtiment.
  • Magasin Décathlon de La-Teste-De-Buch.
    Photo du magasin Decathlon de la Teste de Buch en France, avec l’intégration de sheds en bois.
  • Magasin Décathlon de La-Teste-De-Buch.
    Photo de la vue globale du magasin Decathlon de la Teste de Buch en France, avec une intégration paysagère.
  • Magasin Décathlon de Calais.
    Photo du magasin Decathlon de Calais en France, avec son mur de pierre.
  • Magasin Décathlon de Calais.
    Photo du magasin Decathlon de Calais en France, avec une intégration paysagère du bâtiment.

 

Prix pour le bâtiment durable

eco sport award
Prix du bâtiment durable aux “EcoSport Awards” pour Decathlon France

C’est dans la dynamique lancée par la Conférence Internationale de Paris (COP21) sur le changement climatique que sont créés en 2015 les premiers “ECOSPORT AWARDS”.

Decathlon France remporte l’EcoSport Awards dans la catégorie “bâtiment durable”, pour la certification environnementale de 19 sites et pour l’amélioration de la performance énergétique de 165 magasins.

L’innovation dans la Gestion Technique de nos Bâtiments

 
En 2015, Decathlon décide d’investir dans un outil informatique appelé “Gestion Technique du Bâtiment” (GTB) pour piloter les équipements techniques et électroniques ainsi que le suivi des consommations de chaque site en temps réel et à distance. C’est une vraie révolution pour le travail des responsables travaux, maintenance et architecture.

Même si l’outil est commun pour tous, chaque responsable de site est libre de choisir son moyen de consommation énergétique.

Automatisée, la GTB facilite la collecte de toutes les données énergétiques du site liées au chauffage, à la climatisation, à l’éclairage ou encore à l’alimentation et au démarrage des machines. Ces données sont ensuite traitées automatiquement par la GTB pour adapter les besoins en énergies des sites en fonction des normes ou des règles définies par le responsable du site.

Par exemple, s’il détermine que le chauffage doit être maintenu à 20°C et si l’air ambiant extérieur réchauffe le magasin, l’outil modulera les besoins énergétiques en conséquence pour réguler la température et conserver un ressenti de 20°C.

La France passe de 0 à 270 magasins équipés de GTB en 2015 !

Ce système, en plus d’optimiser les performances énergétiques des sites :

  • simplifie la vie de l’exploitation.
  • homogénéise la collecte des données.

 
Le bâtiment intelligent va devenir un incontournable et une vraie tendance pour tous les exploitants.

Des solutions variables selon les zones géographiques

Dans certains pays, l’éco-construction doit être traitée sous un angle différent. C’est le cas des magasins implantés dans des centres commerciaux, où les équipes travaillent sur la mise en place d’actions également à l’intérieur des centres.

62 millions d’euros

budget énergie pour l’ensemble des sites Decathlon monde.

Le Brésil, un pays en développement pour Decathlon, a par exemple lancé le projet LED pour l’ensemble de ses magasins pour une application en 2016.