Développer notre réseau mondial

Franchir la barre des 1000 magasins

L’expansion internationale de Decathlon connait une forte accélération en 2015, avec l’ouverture de 140 nouveaux magasins de par le monde (103 en 2014), nous faisant franchir la barre symbolique du millier de magasins. De nouveaux marchés de distribution, comme la Slovaquie et la Thaïlande, voient l’arrivée de leurs premiers magasins Decathlon. Fin 2015, les produits de la marque Decathlon sont disponibles dans 29 pays au travers d’un réseau de 1021 magasins. Cette croissance physique est doublée d’une stratégie numérique permettant aux utilisateurs d’acheter leurs articles via leur canal de préférence, quel qu’il soit.

140

Nouveaux magasins Decathlon ouverts en 2015

Assurer une présence là où le besoin se fait le plus sentir

La politique de développement de l’entreprise se concentre sur deux secteurs géographiques : les marchés matures qui gardent un gros potentiel, c’est-à-dire les pays d’Europe occidentale ; et les pays en développement où le potentiel de croissance est élevé mais les marchés de l’équipement sportif ne sont pas encore matures. Notre intention est de développer le marché sportif dans ces pays. De nombreux distributeurs privilégient exclusivement les marchés matures, mais Decathlon préfère anticiper les besoins futurs et donc contribuer à la création du marché sportif. Le facteur de risque lié à cette stratégie est jugé acceptable.

Ouvertures magasin en Thaïlande et Slovaquie

  • dec laksi thailand
    Decathlon Laksi, Thaïlande
  • thai store promise
    Promesse client - satisfait ou satisfait, Thaïlande
  • decathlon bory slovakia
    Decathlon Bory, Slovaquie
Thailand opening
L’ouverture de Decathlon en Thaïlande
IMG_2996 (1)
Expansion globale Ange Diaz, directeur financier de Decathlon
  • Quelle est la raison d’être de l’expansion globale de Decathlon ?

    Decathlon aide les gens à s’assurer une meilleure santé. Lorsque l’on pratique un sport, cela contribue à nous garder en bonne santé. En vendant des articles de sport, nous promouvons des modes de vie plus sains, ce qui me donne la conviction que la raison d’être de Decathlon est pleine de sens. Bien sûr, nous sommes une entreprise, mais nous aidons aussi les populations locales à rester en forme et nous voulons rendre cette opportunité accessible au plus grand nombre. Lorsque nous étudions la faisabilité d’une ouverture dans de nouveaux pays, nous tenons compte des facteurs humains comme des facteurs financiers. Nous avons un impact social lorsque nous arrivons dans un pays et créons des emplois. Et Decathlon ne se limite pas à générer des emplois : l’entreprise propose également des possibilités de formations et de carrières afin de développer les compétences et révéler les talents.

  • Pourquoi Decathlon a-t-il ouvert des magasins en Thaïlande en 2015 ?

    Nous sommes présents en Thaïlande depuis des années, dans le sens où nous avons un centre de production dans ce pays. Nous savions aussi que nous ouvririons un jour des magasins de distribution sur ce marché, en suivant notre stratégie pour le marché asiatique, qui est dans un premier temps d’ouvrir un centre de production pour ensuite envisager de développer des activités de distribution. Au cours des 10 dernières années, nous avons choisi de concentrer nos efforts sur l’expansion de notre distribution sur le marché chinois. En 2015, nous saisissons l’opportunité d’ouvrir 5 magasins en Thaïlande car le moment opportun est arrivé pour mettre nos produits à la disposition de la population locale.

bertrand
Objectif Chine Bertrand Tison, directeur de développement de Decathlon en Chine
  • Quels sont les chiffres clés pour 2015 ?

    La croissance est particulièrement forte en Chine, où 51 nouveaux magasins (dont 2 à Taïwan) ont ouvert leurs portes en 2015, ce qui porte le total à 166 magasins dans le pays. La Chine est maintenant le deuxième plus important marché en termes de présence pour Decathlon, après la France et ses 300 magasins. Notre équipe de 120 collaborateurs en charge des investissements immobiliers envisage d’ouvrir 60 magasins supplémentaires en Chine d’ici la fin de l’année 2016.

  • Comment expliquez-vous ce soudain pic de développement ?

    Nous constatons que le fait de rendre le sport accessible à la population peut modifier les opinions et habitudes des gens. Lorsque l’entreprise se développe dans le pays, nous voyons que notre présence encourage les gens à vouloir un magasin dans leur propre ville. Il y une tendance au changement, et les gens sont à la recherche de sens, ce qu’ils peuvent trouver dans le sport.

  • Quels sont les impacts à l’échelle locale de votre stratégie d’expansion ?

    Typiquement, en Chine comme dans de nombreuses régions à forte croissance, les promoteurs immobiliers cherchent à optimiser chaque mètre carré. Nous ne sommes pas les seuls participants de cette course à l’immobilier de haute qualité, mais nous avons de très bons arguments pour convaincre les urbanistes. Notre raison d’être contribue à de meilleurs modes de vie et un meilleur niveau de santé. À cet égard, nous sommes uniques dans ce secteur.

    La pollution de l’air est un réel problème en Chine, c’est un fait, et nous y sommes très sensibles étant donné que la nature est notre terrain de jeu. Mais notre développement en Chine est en réalité l’un des modèles les plus durables qui soient, compte tenu du fait que nos usines sont généralement à une heure de trajet de nos magasins, ce qui réduit le temps de transport. 90 % des articles de nos marques Passion vendus sont produits sur le marché chinois : c’est ce que nous appelons notre politique de la ‘Chine pour la Chine’.

  • Comment les infrastructures chinoises et les comportements des clients ont-ils influencé votre développement ?

    En Chine, 50 % du chiffre d’affaires est généré par des clients qui prennent les transports en commun, nous n’avons donc pas besoin d’immenses parkings et nous utilisons par conséquent moins d’espace. Nous devons assurer notre présence là où les gens sont présents, notamment dans les centres commerciaux où les Chinois aiment passer du temps avec leur famille et leurs amis. La moitié de nos magasins se trouvent actuellement dans des centres commerciaux.

    Concernant nos bâtiments, lorsque nous en sommes propriétaires (ce qui est le cas pour 20 % des magasins), nous garantissons que les magasins sont conformes au niveau 1 de la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) consiste en un programme de certification de la qualité environnementale de bâtiments utilisé dans le monde entier. Il comprend un ensemble de critères d’évaluation pour le design, la construction, l’exploitation et l’entretien des bâtiments).

Ningbo Hongtang
Magasin de Ningbo Hongtang, Chine, ouvert en 2015

Les ECOSPORT Awards en France

Decathlon remporte le prix du bâtiment durable à l’occasion de la première édition des Ecosport Awards, le 20 janvier 2016. 19 de ses sites en France sont certifiés HQE ou BREAAM, y compris des magasins, des camps de base des marques Passion et des entrepôts.
L’eco-construction de ces sites, axe de la politique DD de Decathlon, donne concrètement lieu à des économies d’énergie d’au moins 50 % se traduisant par une réduction annuelle moyenne de 50 à 80 KWh/m2.

Decathlon concentre également ses efforts sur l’éclairage LED. En privilégiant ces installations dans les 100 magasins qui consommaient le plus d’énergie, l’entreprise réalise l’économie de 2 millions d’euros.
Dans l’année à venir, Decathlon France va poursuivre ces efforts visant à obtenir une certification environnementale pour ses bâtiments et compte développer des bâtiments à énergie positive.

Magasins eco-conçus en France

  • Magasin Décathlon de La-Teste-De-Buch.
    Decathlon La Teste de Buch, France
  • Magasin Décathlon de Niort.
    Decathlon Niort, France
  • Magasin Décathlon de Calais.
    Decathlon Calais, France